🔎 Statine - DĂ©finition et Explications (2022)

Introduction

Les statines (ou inhibiteurs de la HMG-CoA réductase) forment une classe d'hypolipidémiants, utilisés comme médicaments pour baisser la cholestérolémie de personnes qui risquent une maladie cardiovasculaire à cause de leur hypercholestérolémie (Par hypercholestérolémie (littéralement: cholestérolémie...).

Membres

Les statines comprennent:

  • l'atorvastatine (1997)
  • la fluvastatine (1994)
  • la lovastatine, la plus ancienne (1987), dĂ©sormais quasiment obsolĂšte et tirĂ©e de la levure (Une levure est un champignon unicellulaire apte Ă  provoquer la fermentation des matiĂšres...) de riz (Le riz est une cĂ©rĂ©ale de la famille des PoacĂ©es ou GraminĂ©es, cultivĂ©e...) rouge (La couleur rouge rĂ©pond Ă  diffĂ©rentes dĂ©finitions, selon le systĂšme chromatique dont on fait...)
  • la pravastatine (1991)
  • la rosuvastatine, la plus rĂ©cente (2003)
  • la simvastatine (1988)


Statine (Les statines (ou inhibiteurs de la HMG-CoA réductase) forment une classe...) retirée du marché:

  • la cĂ©rivastatine (1998), retirĂ©e du marchĂ© en 2001 Ă  cause de ses effets secondaires graves (nombre Ă©levĂ© de cas de rhabdomyolyse avec insuffisance rĂ©nale aiguĂ« et dĂ©cĂšs), en particulier en association avec des fibrates.

Pharmacologie

Son mĂ©tabolisme (Le mĂ©tabolisme est l'ensemble des transformations molĂ©culaires et Ă©nergĂ©tiques...) est hĂ©patique. Un certain nombre (La notion de nombre en linguistique est traitĂ©e Ă  l’article «Nombre...) est mĂ©tabolisĂ© par le biais du cytochrome p450 (Lovostatine, Simvastatine, Atorvastatine, Ă  un moindre degrĂ© (Le mot degrĂ© a plusieurs significations, il est notamment employĂ© dans les domaines...) fluvastatine), ce qui les rendent sensibles avec certaines interactions mĂ©dicamenteuses.

Groupes

Mode d'action

Les statines agissent en diminuant (ou inhibant) la synthÚse du cholestérol (Le cholestérol est un lipide de la famille des stérols qui joue un rÎle central dans...).


Les autres effets probables seraient une rĂ©duction de la progression de la plaque athĂ©romateuse, des marqueurs vasculaires de l’inflammation et une amĂ©lioration de la dysfonction endothĂ©liale. Ces effets seraient dus aux propriĂ©tĂ©s plĂ©iotropes des statines (qui agiraient comme des donneurs de NO ou Oxyde (Un oxyde est un composĂ© de l'oxygĂšne avec un Ă©lĂ©ment moins...) d'azote).

Actions liées à d'autres facteurs que le cholestérol

Un effet prĂ©ventif serait aussi suspectĂ© dans de nombreuses autres maladies mais reste Ă  ĂȘtre formellement dĂ©montrĂ©. C'est le cas notamment de l'insuffisance cardiaque (L’insuffisance cardiaque (IC) ou dĂ©faillance cardiaque correspond Ă  un Ă©tat...), dans la prĂ©vention (La prĂ©vention est une attitude et/ou l'ensemble de mesures Ă  prendre pour Ă©viter...) des cancers (dont ceux du cĂŽlon (Le cĂŽlon, aussi appelĂ© "gros intestin", court du cĂŠcum jusqu'au rectum et constitue...) ou ceux du poumon (Le poumon est un organe invaginĂ© permettant d'Ă©changer des gaz vitaux, notamment...), de la rĂ©duction des frĂ©quences des fractures lors de l'ostĂ©oporose (L'ostĂ©oporose est une maladie caractĂ©risĂ©e par une fragilitĂ© excessive du...), de la rĂ©duction de la progression du diabĂšte (Le diabĂšte prĂ©sente plusieurs formes, qui ont toutes en commun des urines abondantes...), dans la prĂ©vention des thromboses veineuses profondes (phlĂ©bites), dans la prĂ©vention de la dĂ©mence (La dĂ©mence (du latin demens) est une rĂ©duction acquise des capacitĂ©s cognitives...) ou des infections.


La multiplicitĂ© de ces effets, appelĂ© couramment effets plĂ©iotropes, n'ont pas de rapport avec l'action sur le cholestĂ©rol. Ils pourraient ĂȘtre dus Ă  des propriĂ©tĂ©s anti-inflammatoires ou anti-oxydatives. Ils ont tous Ă©tĂ© notĂ©s lors d'Ă©tudes observationnelles qui ne recherchaient pas ce type d'effet et peu dans des essais randomisĂ©s. L'hypothĂšse d'un biais de recrutement (les statines seraient prescrites plus volontiers chez des patients globalement en meilleur Ă©tat de santĂ© (La santĂ© est un Ă©tat de complet bien-ĂȘtre physique, mental et social, et ne consiste...) ou avec de meilleurs conditions de suivi) a Ă©tĂ© soulevĂ©e.

Utilisation

Ces molécules sont efficaces dans:

  • la diminution du taux de cholestĂ©rol dans le sang (Le sang est un tissu conjonctif liquide formĂ© de populations cellulaires libres, dont le...).

Elles seraient efficaces dans:

  • la diminution du risque de survenue (prĂ©vention primaire) ou de rĂ©cidive (prĂ©vention secondaire) de maladies rĂ©sultants du rĂ©trĂ©cissement ou de l'occlusion d'artĂšres (infarctus du myocarde (Le myocarde est le tissu musculaire (myo-, muscle) du cƓur (-carde). C'est un muscle...), angine (Les termes angine et pharyngite dĂ©signent une inflammation aiguĂ« de la gorge d'origine...) de poitrine, artĂ©riopathie oblitĂ©rante des membres infĂ©rieurs, accident vasculaire cĂ©rĂ©bral).

Il existe de nombreuses Ă©tudes concernant l'efficacitĂ© (ou l'inefficacitĂ©) de l'une ou l'autre des statines sur un ou plusieurs paramĂštres. Il n'est actuellement pas complĂštement (Le complĂštement ou complĂštement automatique, ou encore par anglicisme complĂ©tion ou...) clair si l'Ă©ventuelle diminution du risque vasculaire est un effet de «classe» (toutes les statines seraient Ă©quivalentes), ou si chaque molĂ©cule (Une molĂ©cule est un assemblage chimique Ă©lectriquement neutre d'au moins deux atomes, qui...) a un effet propre qui peut donc diffĂ©rer dans son efficacitĂ©. De mĂȘme, la liaison entre la baisse du cholestĂ©rol dans le sang et la diminution de la morbiditĂ© cardio-vasculaire n'est pas clairement Ă©tablie. Quand cette derniĂšre est observable (Dans le formalisme de la mĂ©canique quantique, une opĂ©ration de mesure (c'est-Ă -dire...), chez les preneurs de statines, elle apparait mĂȘme chez ceux qui ont un cholestĂ©rol normal. Enfin, les personnes victimes d'une crise cardiaque peuvent avoir un taux normal (ou bas) de cholestĂ©rol, ce qui est visible aprĂšs autopsie (L'autopsie (ou examen post-mortem ou nĂ©cropsie) est l'examen mĂ©dical des cadavres. Le...).

Il n'existe que peu d'études comparant les statines entre elles. Ce sont des études plus difficiles à mener et à interpréter que contre placebo. Il semblerait cependant qu'une statine donnée (Dans les technologies de l'information (TI), une donnée est une description élémentaire, souvent...) à une dose standard (simvastatine 40 mg) soit aussi efficace qu'une autre statine, réputée plus efficace pour la baisse du cholestérol et donnée (Dans les technologies de l'information, une donnée est une description élémentaire,...) à fortes doses (atorvastatine 80 mg) dans la prévention du risque cardiaque lorsque le LDL cholestérol de base est bas.

Controverse quant à l'utilité des statines

Certains soulignent que les recommandations tendant à viser un taux optimal de cholestérol (plus particuliÚrement sa fraction LDL), ne sont en fait étayées par aucune étude, ces derniÚres ayant toujours été des doses fixes de statines quel que soit le taux initial de cholestérol.

L'intĂ©rĂȘt et l'utilitĂ© des statines sont actuellement contestĂ©s par un certain nombre de chercheurs et de cliniciens, dont Michel de Lorgeril, reprochant un conflit d'intĂ©rĂȘt entre les mĂ©decins experts recommandant l'emploi des statines et l'industrie pharmaceutique (L'industrie pharmaceutique est le secteur Ă©conomique qui regroupe les activitĂ©s de...). Michel de Lorgeril dĂ©nonce ce qu'il appelle le "cholestĂ©rol delirium", en dĂ©plorant que la guerre menĂ©e contre le cholestĂ©rol occulte les autres facteurs de risque (notamment le mode de vie (La vie est le nom donnĂ©:), l'alimentation de type occidental, la sĂ©dentaritĂ©...).

Les statines seraient pour les personnes atteintes d'hypercholestĂ©rolĂ©mie familiale (forme gĂ©nĂ©tique (La gĂ©nĂ©tique (du grec genno ÎłÎ”ÎœÎœÏŽ = donner naissance) est...) rare rĂ©sultant d'une mutation du gĂšne (Un gĂšne est une sĂ©quence d'acide dĂ©soxyribonuclĂ©ique (ADN) qui spĂ©cifie la...) codant pour le rĂ©cepteur au LDL) une avancĂ©e majeure dans la restauration d'une espĂ©rance de vie (L'espĂ©rance de vie est une donnĂ©e statistique. Elle est censĂ©e permettre de connaĂźtre la durĂ©e...) comparable Ă  celle des personnes non-atteintes dans le cadre d'une prĂ©vention primaire complĂšte (rĂ©gime alimentaire, activitĂ© physique (L'activitĂ© physique regroupe Ă  la fois l'exercice physique de la vie quotidienne, maison,...), contrĂŽle (Le mot contrĂŽle peut avoir plusieurs sens. Il peut ĂȘtre employĂ© comme synonyme d'examen, de...) d'autres facteurs de risque cardio-vasculaire). Cependant, l'Ă©tude ENHANCE a Ă©chouĂ© Ă  prouver l'efficacitĂ© des statines dans le traitement de l'HypercholestĂ©rolĂ©mie Familiale. Cet essai clinique (Un essai clinique est une Ă©tude scientifique rĂ©alisĂ©e en thĂ©rapeutique...) testait un mĂ©lange (Un mĂ©lange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses...) de deux molĂ©cules (la simvastatine et l'Ă©zĂ©timibe ). DĂ©but 2008, la FDA a obligĂ© les deux laboratoires Ă  publier les donnĂ©es en leur possession, qu'ils tardaient Ă  faire paraĂźtre. RĂ©sultat: le Vytorin ne diminue pas les lĂ©sions dans les artĂšres. Pourtant, il y a bien eu une importante diminution du cholestĂ©rol, sans effet protecteur sur la mortalitĂ©.

Il faut souligner qu'il n'existe aucune Ă©tude permettant d'Ă©valuer le rapport bĂ©nĂ©fice-risque de la prise permanente de statine sur le trĂšs long terme, les patients asymptomatiques en traitement de prĂ©vention primaire ayant au plus 40 Ă  50 ans - en effet, les statines remontent Ă  1987 pour les premiers traitements, il Ă©tait alors rare de rester asymptomatique (sans lĂ©sion athĂ©romateuse) au-delĂ  de l'Ăąge de 30 Ă  35 ans. Il n'est cependant pas contestable que, pour ces patients, pouvoir se projeter dans l'avenir lointain Ă  horizon (Conceptuellement, l’horizon est la limite de ce que l'on peut observer, du fait de sa propre...) de 20 ou 30 ans reprĂ©senterait un progrĂšs dĂ©cisif dans la qualitĂ© de vie (La qualitĂ© de vie d’une population est un enjeu majeur en sciences Ă©conomiques et...).

Il faut Ă©galement prĂ©ciser que l'Ă©valuation des effets secondaires en France est moins sensible qu'aux Etats-Unis (taille du marchĂ© diffĂ©rent, consommateur diffĂ©rent dans ses habitudes, etc...) et que la pharmacovigilance (En France, «La pharmacovigilance a pour objet la surveillance du risque d'effet...) pourrait ĂȘtre amĂ©liorĂ©e. En effet, une toxicitĂ© (La toxicitĂ© (du grec Ï„ÎżÎŸÎčÎșότητα...) musculaire ne peut ĂȘtre relevĂ©e que si le patient (Dans le domaine de la mĂ©decine, le terme patient dĂ©signe couramment une personne recevant...) a une activitĂ© (Le terme d'activitĂ© peut dĂ©signer une profession.) physique (La physique (du grec φυσÎčς, la nature) est Ă©tymologiquement la...) suffisante. Or, les statines ont pour effet secondaire frĂ©quent (entre 1% et 10%) une fatigabilitĂ© accrue du patient, ce qui l'empĂȘche Ă  la fois de reprendre une activitĂ© physique (protectrice pour le coeur) et de se plaindre Ă  son mĂ©decin (Un mĂ©decin est un professionnel de la santĂ© titulaire d'un diplĂŽme de docteur en...) de douleurs musculaires (qui n'apparaissent qu'en cas de reprise de l'activitĂ©).

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Sen. Ignacio Ratke

Last Updated: 10/14/2022

Views: 5971

Rating: 4.6 / 5 (76 voted)

Reviews: 83% of readers found this page helpful

Author information

Name: Sen. Ignacio Ratke

Birthday: 1999-05-27

Address: Apt. 171 8116 Bailey Via, Roberthaven, GA 58289

Phone: +2585395768220

Job: Lead Liaison

Hobby: Lockpicking, LARPing, Lego building, Lapidary, Macrame, Book restoration, Bodybuilding

Introduction: My name is Sen. Ignacio Ratke, I am a adventurous, zealous, outstanding, agreeable, precious, excited, gifted person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.