Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces (2022)

Les verrues génitales (ou condylomes) sont des lésions cutanées près ou à l’intérieur des organes génitaux. Ce sont des excroissances sans gravité, rarement isolées, mais plutôt regroupées en forme de chou-fleur.

Nous sommes en présence d’une IST, une infection sexuellement transmissible. Les verrues sont en effet dues à une infection, le virus papillomavirus humain (HPV). Par conséquent, les hommes comme les femmes peuvent être touchés.

Si le traitement est pris tôt, vous pouvez éviter leur croissance et leur multiplication. Or souvent, les condylomes sont difficiles à repérer. Chez l’homme, on les retrouve le plus souvent sur le pénis, la région périanale ainsi que sur les cuisses.
Chez la femme, les verrues génitales se présentent sur la vulve, la région ano génitale et la zone périanale également.

Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces (1)

Si vous pratiquez du sexe oral avec un partenaire déjà infecté par la maladie, votre bouche (la lèvre, la langue ou le palais) et votre gorge peuvent être affectées. Votre anus aussi s’il y a sexe anal.

Au sommaire de cet article

Les symptômes des verrues génitales

Dépistage

(Video) Papillomavirus HPV, Condylomes et Verrues génitales : Transmission, Dépistage, Cancer, Traitement…

Diagnostic

Les causes des verrues génitales

Mode de transmission

Personnes à risque

Prévention

Les différents types de verrues génitales

Les traitements des verrues génitales

Les autres solutions

Évolution de la maladie

Les symptômes des verrues génitales

Les premiers signes apparaissent des semaines ou des mois après l’infection (de 1 à 8 mois). Mais si vous pensez être contaminé et que vous ne trouvez pas de condylomes, consultez quand même votre médecin.

Généralement, les condylomes ne causent pas de gêne ou de douleur. Mais il arrive que ces verrues entraînent des irritations et des démangeaisons. Donc si vous les grattez, elles peuvent faire mal et saigner.

(Video) Condylomes, HPV papillomavirus, verrues génitales #DermatoDrey

Certaines femmes peuvent aussi souffrir de pertes vaginales ou de saignements vaginaux - le plus souvent après des rapports sexuels.

Dépistage

Malheureusement, il n’existe pas de test détectant les verrues génitales chez les hommes. Il est donc important qu’ils examinent, eux-mêmes, leur peau régulièrement. Notamment s’ils savent qu’ils sont porteurs du virus.

Par contre, en faisant un frottis régulièrement chez le gynécologue, les femmes peuvent savoir si elles ont été infectées par la maladie.

Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces (2)

Diagnostic

Si vous détectez une excroissance sur vos organes génitaux ou dans cette zone, vous devez aller consulter. Le médecin fera un examen plus complet, car il n’est pas rare que les condylomes soient cachés dans les replis cutanés et dans la muqueuse. Et puis surtout, ils peuvent être de la même couleur que la peau. Pour les rendre visibles, le médecin pourra appliquer de l’acide acétique.
Les verrues apparaîtront alors sous la forme de points blancs.

Pour confirmer le diagnostic, le médecin peut faire une biopsie : il prélèvera des tissus qui seront examinés pour déceler le papillomavirus. Un examen par biologie moléculaire déterminera alors le type de papillomavirus qui vous a infecté.

Les causes des verrues génitales

Mode de transmission

Les condylomes sont causés par le virus HPV (papillomavirus humain), une maladie sexuellement transmissible, également responsables du cancer du col de l’utérus. Dans plus de 80% des cas, ce sont les souches 6 et 11 du virus qui sont en cause.

La pénétration vaginale et anale est le mode de transmission le plus courant. Cependant, il faut noter que vous pouvez contracter le virus avec ou sans pénétration. Un simple contact avec une muqueuse infectée peut vous contaminer.

Un contact hors rapport intime est donc sans danger. Par contre une mère infectée peut contaminer son enfant en lui donnant naissance (lorsque le fœtus passe dans le vagin).

Personnes à risque

Les femmes de 15 à 25 ans ont davantage de risques de développer des condylomes. Si vous avez des partenaires multiples, vous êtes encore plus susceptibles d’attraper cette IST.

Ensuite, les verrues génitales apparaissent le plus souvent lorsque le corps est affaibli (si vous prenez par exemple des médicaments immunosuppresseurs ou si vous êtes sous chimiothérapie ou radiothérapie).

Certains autres facteurs peuvent également faciliter leur apparition comme le stress, le tabac ou l’alcool ou même l’humidité.

Prévention

Seule la prévention peut être utile. Le seul moyen d’éviter d’avoir des verrues génitales est d’utiliser des préservatifs.
Le problème est qu’ils ne suffisent pas à protéger totalement toutes les zones affectées par le virus.

Depuis fin 2017, il existe aussi un vaccin, Gardasil. Il est préconisé chez les jeunes filles à partir de 14 ans (avant le début de la vie sexuelle) et avant leur 26ème année. Il leur permet d’éviter d’être contaminées. Il prévient 90% des verrues génitales ainsi que le cancer du col de l’utérus qui est lié aux HPV 16 et 18.

Ce vaccin est par contre totalement inutile si vous êtes déjà infecté.

Les différents types de verrues génitales

Les verrues génitales peuvent être de tailles différentes et avoir des formes diverses. Elles peuvent être plates, comme un bouton, en forme de chou-fleur ou en crête de coq. Les excroissances revêtent des couleurs allant du gris au rouge ou peuvent avoir la même couleur que la peau.

(Video) Condylomes : les verrues génitales - Le Magazine de la santé

En fait il en existe 3 types :

  • Les condylomes acuminés. Ce sont des lésions en forme de bourgeons gris ou rosés. Ils reposent sur une sorte de pied.
  • Les condylomes papuleux. Les papules peuvent être de la même couleur que la peau ou rosés et peuvent être isolées ou multiples. Ils ont une surface lisse.
  • Les condylomes plans. On les trouve dans la muqueuse anale et ils prennent la forme de marques rosées ou rouges. Ils ne sont visibles qu’après application d’acide acétique à 5%.

Les traitements des verrues génitales

Même si généralement les verrues guérissent d’elles-mêmes, il est important de consulter un médecin pour éviter qu’elles prolifèrent.
Le traitement doit être pris dès les premiers signes. Il dépendra de la taille, de la forme et de la localisation des verrues.

Différentes solutions peuvent être envisagées. Mais il faut noter qu’ils ne font disparaître que les verrues. Ils n’éliminent pas le virus.
Celui-ci sera éliminé par votre corps avec le temps.

Aussi, pour éviter une réinfection, le traitement doit être pris par les deux partenaires sexuels.

Traitement local

Les lésions peuvent être soignées avec des crèmes antivirales.
C'est la solution recommandée pour soigner et traiter les verrues génitales pour commencer et les résultats sont efficaces en quelques jours. Avant même de tenter autre chose, il est recommandé de commencer par l'application d'une solution pendant quelques jours.

3 traitements sont recommandés par les dermatologue afin de soigner localement l'infection.

Warticon

Condyline

Aldara

Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces (3)

Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces (4)

Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces (5)

Traitement très efficace disponible en crème ou en solution.
Application facile pendant 3 jours.

Solution contre les verrues génitales, ce traitement est régulièrement prescrit par les dermatologues. Application facile

Idéal pour les cas persistants, cette solution permet de traiter plus longtemps les verrues persistantes.

  • Condyline : Cette solution contient de la podophylline qui bloque la prolifération du virus et fait disparaître les condylomes. Ils sont remplacés par des cellules saines. Pour obtenir de bons résultats, il faut l’appliquer 2 fois par jour.
    Des effets secondaires peuvent apparaître tels qu’une irritation de la peau et des douleurs.
(Video) Condylomes génitaux : est-ce grave ?
  • Aldara : Cette crème contient de l’Imiquimod à 5% qui stimule le système immunitaire et combat les virus. Elle va donc stopper la croissance des verrues, les détruire, atténuer les symptômes et protéger des récidives. Elle est généralement prescrite pour les verrues génitales persistantes et doit être appliquée 3 fois par semaine sur 16 semaines. Elle peut entraîner des rougeurs et une sensation de brûlure.

Le patient peut aussi appliquer des produits chimiques sur les verrues comme de l’acide trichloracétique (1 à 2 fois par jour sur 3 semaines) ou du 5-fluorouracile (1 à 3 fois par semaine sur 6 semaines).

Mais mieux vaut essayer un traitement local de la verrue avant d'essayer d'autres méthodes. Dans 90% des cas, la solution locale viendra à bout des verrues génitales en quelques jours.

Si vous ne souhaitez pas consulter votre médecin familial pour ce genre de problèmes, vous pouvez acheter une solution locale sur la pharmacie agrée dont nous avons mis les liens plus haut. Le site est sérieux, en Français et votre commande sera vérifiée par un médecin pour être sûr que vous avez le bon traitement pour votre problème.

Les autres solutions

Si les verrues se situent dans la région anale et à l’intérieur des organes génitaux, le médecin peut proposer l’utilisation du laser, la cryothérapie ou une opération chirurgicale.

  • Laser : les lésions sont traitées sous anesthésie locale ou générale par un laser CO2.
  • Cryothérapie : cette technique utilise le froid. Le spécialiste applique de l’azote liquide sur les verrues pour les geler. Il peut y avoir des effets secondaires tels que des douleurs ou des ulcérations.
  • Traitement chirurgical : les verrues sont éliminées à l’aide d’un scalpel sous anesthésie locale.
  • Dans le cas de lésions plus graves, le médecin peut aussi proposer une électrocoagulation sous anesthésie (locale ou générale).

Évolution de la maladie

Le taux de récidive est élevé (environ 20 à 30% des cas) et même les verrues qui ont été guéries peuvent revenir.
D’où l’importance d’un contrôle régulier.

En cas de symptômes, il est préférable de commencer par un traitement local dès les premiers signes, afin d'éviter au maximum la propagation des verrues sur d'autres zones saines. Un traitement local arrivera à réduire et à venir à bout des verrues sous quelques jours à quelques semaines en fonction de la zone à traiter.

Si le traitement local n’a pas fait d’effet, il faudra être vigilant et trouver une autre solution, car les verrues génitales peuvent entraîner des lésions précancéreuses (cancer du col de l’utérus, de l’anus, de la vulve…).

Questions et réponses

Voici quelques questions que des personnes nous ont envoyées à propos des condylomes !
Nous les partageons ici avec nos réponses, afin qu'elles vous servent aussi si vous vous posez la même question.

Je suis en couple et mon partenaire vient d'avoir des verrues génitales, est-ce qu'il me trompe ?

Impossible de répondre à la question sans connaître tout l'historique, mais sachez que si votre couple est récent, il y a de fortes chances que votre partenaire ait été infecté il y a plusieurs semaines voir plusieurs mois. Le virus papillomavirus humain met jusqu'à plusieurs mois pour s'activer. Votre partenaire ne vous trompe donc pas forcément ! Attention aux idées reçues

Est-il possible de savoir si j'ai le virus HPV en moi ?

Oui vous pouvez vous faire dépister, c'est d'ailleurs recommandé à chaque fois que vous changez de partenaire ou qu'il y a eu une situation à risque. En contractant le virus HPV, vous pouvez également avoir été infecté par d'autres virus comme le VIH ou bien l'hépatite B. Dans tous les cas, mieux vaut se faire dépister avec votre partenaire avant d'arrêter d'utiliser le préservatif.

Est-il possible d'éviter d'avoir des verrues génitales en utilisant un préservatif ?

Si votre partenaire est affecté par des condylomes, l'utilisation d'un préservatif ne garantit pas que vous ne serez pas contaminé également. L'utilisation du préservatif est bien entendu conseillée, mais toute la zone génitale n'est pas couverte pour autant.
Vous pouvez par contre vous renseigner pour le vaccin Gardasil qui est indiqué dans la prévention des condylomes HPV 6-11.
Attention le vaccin ne sera cependant pas efficace si vous êtes déjà infecté par le virus ! Il est uniquement recommandé pour la prévention ou en cas de risque avec un partenaire infecté par le papillomavirus humain.

Quel est le meilleur traitement contre ces verrues génitales ?

Pour commencer, mieux vaut appliquer une solution locale. Nous vous parlons un peu plus haut de 3 traitements efficaces que vous pouvez commander en ligne en toute discrétion sans avoir besoin de montrer votre verrue au médecin familial...
Le site est sécurisé, c'est une pharmacie en ligne agrée et un médecin vérifiera que c'est le bon traitement pour votre problème.

Quelle est la durée d'incubation du virus ?

(Video) Les condylomes (VPH), par Dr Marc Steben

Si vous avez été contaminé, le virus peut mettre de quelques semaines à presque 10 mois pour se développer. Il y a également des porteurs sains, c'est-à-dire qu'ils sont infectés mais ne présentent pas de symptômes. Ils peuvent par contre transmettre le virus même sans symptômes. Mieux vaut se faire dépister en cas de doute et si vous avez des symptômes, il faudra traiter localement les zones infectées par les verrues.

FAQs

Verrues génitales (condylomes) : symptômes et traitements efficaces? ›

La verrue génitale peut également être soignée par l'application de crèmes à base d'imiquimod (3 fois par semaine pendant 6 semaines) qui va stimuler le système immunitaire et combattre l'infection, de fluorouracile (1 fois par jour pendant 3 à 4 semaines) ou de podophyllotoxine (2 fois par jour pendant 3 jours) qui ...

Comment soigner les condylomes génitaux ? ›

L' acide trichloracétique à 80% : il est appliqué par le médecin à l' aide d' un coton-tige, 1 à 2 fois par semaine, pendant 3 semaines. Le 5-fluorouracile : en crème, à raison d' une à trois applications hebdomadaires pendant 6 semaines au maximum. Il est appliqué plus volontiers au niveau de la vulve.

Comment se débarrasser définitivement des condylomes ? ›

Dans certains cas, les condylomes peuvent être retirés avec un laser, ou avec la « cryothérapie » à l'azote liquide, ou encore avec « l'électrocoagulation » où un courant électrique est utilisé pour brûler les verrues.

Est-ce grave d'avoir des condylomes ? ›

Sans traitement, ils disparaissent généralement en quelques années, mais ils peuvent réapparaître après plusieurs mois ou plusieurs années. Les condylomes ne posent pas de risques pour la santé. Ils ne sont ni cancéreux ni précancéreux.

Quel antibiotique pour condylome ? ›

– Imiquimod (sous forme de crème) : l'imiquimod est une molécule immuno-modulactrice. Sous forme de crème, on l'utilisera lors de condylomes externes. L'imiquimod est contre indiqué si les condylomes acuminés se trouvent au niveau de l'urètre, du vagin, du col de l'utérus et du rectum.

Pourquoi les condylomes ne partent pas ? ›

L'infection à HPV est souvent asymptomatique et disparaît spontanément dans 90% des cas. Dans les 10% restants, l'infection persiste et induit des lésions visibles. Les condylomes apparaissent entre 3 semaines et plusieurs mois, voire plusieurs années après l'infection à HPV.

Pourquoi j'ai des condylomes ? ›

Les condylomes sont dus à l'infection de la muqueuse génitale par des papillomavirus humains (HPV) dont il existe de nombreux sous-types. Très contagieux, il en existe une centaine de types, dont seuls certains provoquent des condylomes et, parmi eux, seuls quelques sous-types peuvent entraîner l'apparition de cancers.

Comment aider le corps à se débarrasser du papillomavirus ? ›

Il n'existe aucun médicament qui guérit le VPH, mais on peut se faire vacciner contre certaines souches du virus. L'usage régulier de condoms peut réduire, mais non éliminer le risque de contracter ou de transmettre le VPH lors des relations sexuelles.

Comment enlever condylome naturellement ? ›

Le vinaigre de cidre. Il est considéré comme l'un des meilleurs remèdes maison. Il est particulièrement efficace contre les verrues génitales. Il faut alors tremper une boule de coton dans le vinaigre de cidre et la frotter deux fois par jour directement sur l'endroit infecté.

Qui transmet les condylomes ? ›

Comment se transmet le virus qui cause les condylomes? Habituellement, le virus (VPH) e transmet lors d'un contact sexuel direct des organes génitaux, qu'il y ait pénétration ou pas, avec une personne infectée par le virus. La transmission peut aussi se produire par un contact avec des sécrétions génitales infectées.

Quelles sont les conséquences des condylomes ? ›

Les condylomes, également appelés verrues génitales, sont une maladie sexuellement transmissible due à des virus. Certaines souches de ces virus provoquent l'apparition de cancers, en particulier un cancer du col de l'utérus.

Est-ce que les condylomes peuvent disparaître ? ›

Les condylomes peuvent diminuer ou disparaître sans aucune intervention. Cependant, un traitement médical permet d'éliminer les lésions visibles plus rapidement, réduisant du même coup le risque de transmission.

Quand les condylomes ne sont plus contagieux ? ›

Comme il n'existe pas de test de contrôle pour prouver qu'une personne infectée de condylomes n'est plus infectieuse, mais que l'on sait que les personnes demeurent contagieuses même sans lésion au moins 3 ans après l'infection initiale, il est recommandé de discuter vaccin préventif avec vos nouveaux partenaires.

Quelle crème pour les condylomes ? ›

L'imiquimod appliqué en crème va agir localement. Il doit être appliqué directement sur les zones où se trouvent les condylomes que l'on sent généralement avec le doigt. La crème est vendue conditionnée en sachets. En général un sachet suffit pour une application.

Quel crème pour condylome ? ›

Un traitement peut être appliqué par la personne elle-même à domicile :
  • La solution de podofilox vendu sous les noms Condyline ou Wartex qui brûle les verrues ;
  • Une crème d'imiquimod qui stimule la réponse du système immunitaire. Cette crème est vendue sous les noms Aldara ou Vyloma.

Comment vivre avec les condylomes ? ›

Le condom demeure un allié indispensable afin de conserver une bonne santé sexuelle. Toutefois, dans le cas des condylomes génitaux, il offre une protection cruciale mais imparfaite, puisque la transmission peut se faire hors des zones couvertes par le condom.

Comment eviter condylome ? ›

Condylomes 6. La prévention. La prévention des infections à HPV, comme toute maladie sexuellement transmise, est d'avoir des rapports sexuels protégés notamment par des préservatifs ou de s'abstenir de rapport sexuel.

Est-ce que les verrues génitales partent toutes seules ? ›

La plupart du temps, le VPH à faible risque entraîne le développement de verrues dans des endroits spécifiques du corps, en particulier sur les parties génitales. La plupart des formes du VPH disparaissent seules au bout d'un moment tandis que d'autres ont besoin de plus de soins médicaux.

Puis-je faire l'amour avec un papillomavirus ? ›

En cas d'infection à HPV, vous pouvez continuer à avoir des rapports sexuels. L'infection à HPV est très fréquente et le plus souvent transitoire. La plupart du temps, le système immunitaire permet d'éliminer spontanément ces virus et les infections sont sans conséquence.

Est-ce que c'est grave d'avoir un papillomavirus ? ›

Dans la majorité des cas, l'infection à papillomavirus ne provoque aucune maladie. Mais lorsqu'elle persiste dans le temps et qu'elle est due à un papillomavirus à haut risque cancérigène, comme les HPV 16 et 18, elle peut, dans un petit nombre de cas, aboutir à un cancer(1,2).

Est-ce que le papillomavirus fatigue ? ›

des douleurs persistantes dans le dos, les jambes ou le bassin ; une perte de poids, de la fatigue, une perte d'appétit ; des pertes vaginales malodorantes et une gêne au niveau du vagin ; et.

Comment appliquer le vinaigre de cidre sur les condylomes ? ›

Imbiber un morceau de coton de vinaigre de cidre et l'appliquer maintenu avec un pansement sur la verrue chaque soir jusqu'à disparition de la verrue. Les acides du vinaigre auraient un effet corrosif qui éliminerait la verrue.

Comment savoir si j'ai des condylome ? ›

Les condylomes papuleux : boutons secs de la même couleur que la peau ou rosés. Les condylomes plans : généralement invisibles à l'œil nu, ils peuvent prendre la forme de taches rouges ou rosées. Les risques de contamination par voie sexuelle sont élevés. Ces condylomes peuvent évoluer en cancer du col de l'utérus.

Est-ce l'homme qui transmet le papillomavirus ? ›

Quiconque est actif sexuellement peut attraper le virus. Des études montrent qu'environ 75 % des hommes et des femmes actifs sexuellement sont susceptibles de contracter une infection à VPH dans la région anogénitale un jour ou l'autre.

Comment se transmettent les verrues génitales ? ›

Les verrues génitales se transmettent, elles, lors des rapports sexuels génitaux, oraux ou anaux. 1% de la population sexuelle active serait atteinte de verrues génitales ou condylomes.

Est-ce que les condylomes sont contagieux ? ›

Comment se transmet un condylome ? Le condylome se transmet par contact de la peau direct donc généralement lors d'un rapport sexuel. "C'est très rare mais il arrive qu'une contamination se fasse lors de l'accouchement, lors du passage du fœtus par le vagin.

Où se trouve les condylomes ? ›

Les condylomes génitaux, aussi appelés verrues génitales, sont des infections transmissibles sexuellement (ITS) assez courantes. Ils sont dus aux papillomavirus humains (VPH). Les condylomes se manifestent sous la forme de petites verrues au niveau des organes génitaux.

Comment savoir depuis combien de temps on a le papillomavirus ? ›

Symptômes du papillomavirus

La contamination par le HPV est dans la majorité des cas asymptomatique. Le temps qui s'écoule entre la contagion et l'apparition des symptômes peut varier de plusieurs semaines à plusieurs années. Il existe différents symptômes en fonction des différentes souches du papillomavirus.

Comment se transmet les condylomes ? ›

Le condylome se transmet par contact de la peau direct donc généralement lors d'un rapport sexuel. "C'est très rare mais il arrive qu'une contamination se fasse lors de l'accouchement, lors du passage du fœtus par le vagin.

Comment traiter les verrues génitales ? ›

L'élimination des lésions peut être effectuée par le médecin en les brûlant avec de l'azote liquide, un laser ou un courant électrique. Parfois, un traitement médicamenteux local peut être appliqué par le patient sur les lésions. Dans les cas les plus sévères, une intervention chirurgicale peut être nécessaire.

Quels sont les symptômes des condylomes ? ›

Des démangeaisons peuvent être déclenchées par les condylomes.
...
Signes
  • Des verrues sur la vulve, les parois vaginales, le col utérin, le périnée, le méat urétral (ouverture pour uriner) et autour de l'anus ;
  • des saignements lors des rapports sexuels ;
  • des démangeaisons ou de l'inconfort.
Dec 14, 2021

Est-ce que les condylomes sont douloureux ? ›

Les condylomes apparaissent d'abord comme des lésions planes avant de bourgeonner pour devenir des petites verrues en relief, ils ne sont pas douloureux. Le patient ne se plaint pas de démangeaison et ne relève aucun saignement.

Videos

1. Traiter les lésions du papillomavirus - Le Magazine de la Santé
(Allo Docteurs)
2. 01 Traitement condylomes anaux - Dr Roland - 4ème Journée Coloproctologique GHPSJ
(Hôpitaux Saint-Joseph Marie-Lannelongue)
3. Les remèdes de grand-mères contre les verrues - Allô Docteurs
(Allo Docteurs)
4. Les condylomes acuminés, également appelées papillomes ou 'crêtes de coq'
(Doctissimo)
5. Traitement des verrues au laser : une méthode radicale - Allô Docteurs
(Allo Docteurs)
6. Papillomavirus : comment s'en protéger ? - La Maison des maternelles #LMDM
(La Maison des Maternelles)

You might also like

Latest Posts

Article information

Author: Ms. Lucile Johns

Last Updated: 07/12/2022

Views: 5452

Rating: 4 / 5 (41 voted)

Reviews: 88% of readers found this page helpful

Author information

Name: Ms. Lucile Johns

Birthday: 1999-11-16

Address: Suite 237 56046 Walsh Coves, West Enid, VT 46557

Phone: +59115435987187

Job: Education Supervisor

Hobby: Genealogy, Stone skipping, Skydiving, Nordic skating, Couponing, Coloring, Gardening

Introduction: My name is Ms. Lucile Johns, I am a successful, friendly, friendly, homely, adventurous, handsome, delightful person who loves writing and wants to share my knowledge and understanding with you.